image Comment investir dans l'immobilier au Portugal ?

Comment investir dans l'immobilier au Portugal ?


Comment investir dans l'immobilier au Portugal ?

Au même titre que la Hongrie, le Portugal s'inscrit dans le top 3 des pays européens où le mètre carré en immobilier est le plus abordable ? Voulez-vous tirer la meilleure partie de cette situation ? Voici comment vous devez réaliser votre investissement.

Investir dans l'immobilier au Portugal : par quel moyen ?

Dès que vous avez trouvé un financement, vous pouvez investir au Portugal. À l'inverse de la France, le Portugal n'applique aucun dispositif. En revanche la location saisonnière y est facile et très rentable. Depuis l'open sky du low-cost Ryanair, le tourisme a explosé au Portugal, notamment à Lisbonne. Résultat : de nouveaux espaces verts ont été créés dans le centre-ville, les façades des immeubles ont été restaurées pour afficher de magnifiques styles et la demande en logement saisonnier est très forte. Certes, beaucoup d'hôtels sont en construction, mais cela va mettre plusieurs années avant de satisfaire la croissante demande touristique locale. Ce déséquilibre entre l'offre et la demande a aussi impacté fortement le tarif à la nuit des logements. Dans le centre de Lisbonne, il est courant de voir des studios loués à 100 € la nuit au cours de l'été !

Les pays européens où le mètre carré est le moins cher

Les Français investissent de plus en plus en dehors de l'hexagone et préfèrent certains pays où l'immobilier est plus abordable. Si vous voulez suivre leur exemple, c'est dans le sud et l'est de l'Europe que les prix de l'immobilier sont les moins chers. En Espagne, pays qui a subi une forte crise immobilière, 200 000 euros suffisent pour acheter un logement de 120 mètres carrés. Il faudra débourser la même somme pour s'offrir un 200 mètres carré en Hongrie et un peu moins au Portugal. La Russie est aussi très intéressante, car avec 200 000 €, vous pouvez vous offrir quelque 280 mètres carrés. Ce prix est évidemment une moyenne, et ne s'applique donc pas à la capitale russe. À Moscou 200 000 euros ne permettra que d'ouvrir la porte d'un 74 mètres carré.

Investir à l'étranger tout en restant en France

Investir à l'étranger peut être plus rentable qu'investir en France. De plus, il est possible de le faire sans se déplacer, notamment grâce à des sociétés immobilières qui exercent à l'international. Il y en a plusieurs en France. Sofibus, l'entreprise de Frédéric Hottinger est une des meilleures partenaires dans le domaine. Le PDG, l'homme d'affaires Suisse Frédéric Hottinger connait bien le marché européen de l'immobilier étant gérant de plusieurs établissements financiers en Europe et aux Bahamas.

Sofibus patrimoine, la société de gestion d'actif immobilier sur Paris est cotée en bourse : SFBP. Un conseil : pour réussir votre placement immobilier à l'étranger, évitez de faire intervenir l'affectif et laissez la société de gestion s'occuper de la rentabilisation de l'affaire. Il se peut que certains détails de la résidence ne vous plaisent pas, mais cela pourrait contribuer à attirer les locataires !